Mon université avec moi, partout et à tout moment.

 

Actualités du Secrétariat général

 

Dans ce numéro

  • NOTE CCI 2020 : À propos du « CV CAMES » et de la « Notice individuelle »
  • Le Secrétaire Général du CAMES signe l'Arrêté de nomination des membres du bureau et des points focaux nationaux des PTRC
  • Le HCÉRES et le CAMES signent un accord-cadre de partenariat quinquennal
  • Conseils du Président du CCG aux candidats au Concours d’agrégation de médecine, pour mieux préparer ses différentes épreuves
  • Ouverture du 20e Concours d’Agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales
  • L’Université Senghor abritera la réunion extraordinaire du CCG et la 3e RIDEPEC
  • Lancement des inscriptions de la 42e session des CCI
  • CCI 2020 : modèles du document « Titres et Travaux »
  • Fin des inscriptions aux OUC 2/CAMES
  • Et plein d'opportunités pour nos abonnés.
 

NOTE CCI 2020 : À propos du « CV CAMES » et de la « Notice individuelle »

Pour une compréhension commune de tous les acteurs prenant part au programme CCI, le Secrétariat Général du CAMES souhaiterait par cette note, préciser ce qui suit, à propos du « CV CAMES » et de la « Notice individuelle ».

Le CV CAMES est un document qui recense principalement les informations personnelles et les activités académiques du candidat. Il est impératif pour tous candidats de le renseigner et de le faire signer par les signataires y figurant (le candidat, le Doyen/Chef d’établissement, le Recteur/Président d’Université/Directeur Général).

Le CV CAMES est rédigé à partir du modèle de formulaire disponible, à l’adresse http://www.lecames.org/documents/dossiers-cci/. Le formulaire rempli et daté est imprimé et transmis pour signature à la hiérarchie. Ce document est ensuite scanné puis inséré dans le e-dossier de la plateforme http://www.cames.online, dans la rubrique CV.

La notice individuelle est une pièce du dossier CCI, qui récapitule toutes les informations personnelles, académiques et les documents fournis par le candidat. Elle est ainsi plus complète que le CV. La version issue du formulaire renseigné est insérée dans le dossier physique et reste ainsi au niveau de l’Institution d’Enseignement Supérieur et de Recherche (ISER) du candidat.

Pour des raisons du passage au tout numérique, elle n’est pas chargée par le candidat sur la plateforme.

Suite à la transmission des candidatures par les Présidents, Recteurs ou Directeurs, le CAMES transmet à chaque candidat par e-mail, en guise d’accusé de réception, sa notice individuelle générée à partir des données renseignées par le candidat dans son espace de travail numérique et contre signée par ses services compétents, comme élément de preuve de la liste des pièces soumises et reçues.

Les acteurs du programme CCI — intervenant dans le processus d’évaluation (Commission institutionnelle, Rapporteurs externes, Membre des CTS) — sont ainsi invités à tenir compte de cette disposition, afin de ne pas pénaliser les candidats.

 

Le Secrétaire Général du CAMES signe l'Arrêté de nomination des membres du bureau et des points focaux nationaux des PTRC

En application d’une des recommandations de la dernière Assemblée des membres des Programmes Thématiques de Recherche du CAMES (PTRC), le Secrétaire Général du CAMES a pris un Arrêté portant nomination des membres des Bureaux des PTRC ainsi que de leurs points focaux nationaux, conformément aux différents consensus dégagés dans chacun des PTRC, lors des 4ème Journées Scientifiques du CAMES (JSDC-4), tenues à Ouidah, au Bénin en décembre 2019.

Cet acte devenait nécessaire pour donner de la légitimité aux différents animateurs des PTRC tant au niveau national qu’international. En effet le concept de PTRC ne tient que dès lors qu’il existe effectivement une coordination, dans un domaine donné de la recherche, à la fois au plan national et international. C’est en cela que se trouve la pertinence et la spécificité de la recherche menée dans le cadre des PTRC et par voie de conséquence de la qualité des résultats attendus.

Lire la suite....
 

Le HCÉRES et le CAMES signent un accord-cadre de partenariat quinquennal

Le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres) et le CAMES ont signé, ce mercredi 29 janvier 2020, un accord-cadre de coopération quinquennale.

Cet Accord-Cadre crée les conditions pour une mise en commun des expertises techniques dans le domaine des politiques d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les pays intéressant les deux parties.

Il prévoit également une recherche de synergies, un débat d’idées, des partages sur les bonnes pratiques et la réflexion sur les processus d’évaluation des formations de la recherche.

Lire la suite....
 

Conseils du Président du CCG aux candidats au Concours d’agrégation de médecine, pour mieux préparer ses différentes épreuves

« Il faut que les candidats connaissent bien les règles qui régissent le Concours d’agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales ».

« Je voudrais déjà vous remercier de me donner l’opportunité de m’adresser aux candidats du Concours d’agrégation, en leur disant qu’il s’agit bien sûr d’une épreuve très difficile, d’une épreuve contraignante qui demande une endurance psychologique qui, elle-même est basée sur les différents acquis antérieurs qui allient les connaissances scientifiques du candidat, sa pratique professionnelle, ainsi que la pertinence de sa recherche scientifique.......

Lire la suite....
 

Ouverture du 20e Concours d’Agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales

Le 20e Concours d’Agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales se tiendra du 02 au 10 novembre 2020, à Brazzaville au Congo.

En prévision de cet important événement académique, le Secrétaire Général du CAMES a transmis une note aux Recteurs, Présidents d’Universités et Directeurs d’organismes membres, pour demander la communication au CAMES, avant le 1er mars 2020, des informations suivantes :

  • la liste des candidats et leurs spécialités, en mettant en exergue les emails fonctionnels ;
  • la liste des professeurs titulaires susceptibles d’être présidents ou membres de jurys, leurs spécialités et année de titularisation, leurs adresses électroniques et téléphoniques fonctionnelles.

Il a également rappelé que la date limite de transfert des dossiers en ligne est fixée au 31 mai 2020, délai de rigueur.

Aussi, dans le contexte du programme Silhouette du CAMES 100 % numérique, tous les candidats sont-ils invités à soumettre leur dossier en ligne, dans la période du 1er mars au 31 mai 2020, sur le site e-CAMES www.cames.online. En revanche, les dossiers physiques (1 exemplaire) en plus de leur version numérisée (1 clé USB) doivent être présentés à la Commission institutionnelle d’étude de conformité des dossiers, mise en place par chaque université.

Les documents, entrant dans le cadre de la composition des dossiers, peuvent être téléchargés à partir du site web du CAMES, à l’adresse suivante : http://www.lecames.org/documents-concours-dagregation-mpomv/

  • un exemplaire des conditions d’inscription et des critères ;
  • la fiche de renseignements à remplir par les candidats et à joindre au dossier de candidature, au moment du dépôt ;
  • le Code d’éthique et de déontologie dont il faut renvoyer le formulaire d’engagement dûment signé.

En cas de difficultés pour la numérisation et la transmission des dossiers en ligne, les Campus numériques francophones (CNF) de l’AUF peuvent apporter une assistance aux candidats. Deux (2) adresses mail sont créées pour toute assistance technique ou relative aux procédures :

Par ailleurs, conformément aux réflexions relatives à la modernisation des pratiques dudit Concours, notamment en ce qui concerne l’usage optimal du numérique, présentées à la 35e session ordinaire du Conseil des Ministres et à la 41e session des CCI, il est rappelé que pour les 1re et 2e épreuves du Concours, le rétroprojecteur ne sera plus utilisé.

En outre, de manière pilote, la 1re épreuve de la Section Médecine vétérinaire et productions animales se fera à distance.

Lire la suite....
 

L’Université Senghor abritera la réunion extraordinaire du CCG et la 3e RIDEPEC

L’université Senghor, organisme membre du CAMES, abritera du 16 au 19 février 2020, une réunion extraordinaire du Comité Consultatif Général (CCG), couplée à la 3e Rencontre Internationale des Dirigeants d’Entreprises et des Patronats de l’Espace CAMES (RIDEPEC).

Crédit photo : Atassé
 

Crédit photo : Atassé

Réunion extraordinaire du CCG

Plusieurs points sont à l’ordre du jour de la rencontre de cette Instance académique et scientifique du CAMES. Il s’agira entre autres (i) de faire le point des activités programmes statutaires réalisés ou en préparation, (ii) d’examiner les projets de textes du CAMES, à caractères académique et scientifique, (iii) de discuter de la révision du Guide d’évaluation des enseignants chercheurs et chercheurs du CAMES, en prélude à sa version 2022 et (iv) d’échanger sur des problématiques en lien avec l’assurance qualité, l’évaluation des formations initiales ou continues délivrées à la carte, la promotion des services à la communauté/société, la certification des compétences et la validation des acquis de l’expérience (VAE).

3e édition de la RIDEPEC

La 3e édition de la Rencontre Internationale des Dirigeants d’Entreprises et des Patronats de l’Espace CAMES (RIDEPEC) se tiendra les 17 et 18 février 2020 à Alexandrie (Égypte), en marge de la réunion extraordinaire du CCG.

Elle se penchera sur le thème « Responsabilité sociale des entreprises et des IESR dans l’espace CAMES : quel cadre commun d’initiatives et d’actions, pour contribuer au développement durable de nos États, en matière d’emploi et de création de richesses ? ».

L’objectif principal de cette rencontre étant de relancer le débat entre le CAMES, les représentants des institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR) regroupés au sein du CCG, les dirigeants d’entreprises de son espace ainsi que les organismes internationaux tiers, parties prenantes à la problématique de l’emploi, pour trouver une stratégie durable d’une coopération pertinente et performante entre ces acteurs.

Il faut le rappeler, la première RIDEPEC s’est tenue à Ouagadougou en 2014 sur le thème : « Plan stratégique de développement du CAMES : quelles stratégies d’opérationnalité pour les dirigeants d’entreprises, les patronats et les chambres consulaires des États membres de l’espace CAMES ? » et la 2e édition tenue à Niamey (Niger) en 2018, en marge de la célébration du cinquantenaire du CAMES, sur « les problématiques liées d’une part à la professionnalisation, à l’employabilité des diplômés et d’autre part, pour contribuer à la performance des entreprises, par un accompagnement ciblé, en fonction des besoins pertinents identifiés au préalable ».

Lire la suite....
 

Lancement des inscriptions de la 42e session des CCI

Le CAMES a lancé le samedi 15 décembre 2018, les inscriptions de la 42e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI), qui aura lieu à Dakar, au Sénégal, en juillet 2020.

Les formulaires de demande d’inscription sur les listes d’aptitude du CAMES et le « Guide d’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs, version actualisée » sont disponibles en téléchargement sur le lien ci-dessous : http://www.lecames.org/documents/dossiers-cci/

Dans le cadre du Programme Silhouette du CAMES (100 % numérique), les mesures suivantes sont prises pour la session 2020 :

  • Transmission par tous les candidats, à la Commission institutionnelle CCI des Institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR), du dossier physique, conformément aux prescriptions figurant sur le Guide des enseignants-chercheurs et chercheurs (2e édition) ;
  • Préinscription en ligne obligatoire, pour tous les candidats à la 41e session des CCI. Cette préinscription, avec le même dossier physique, numérisé sous forme de fichiers au format PDF (e-dossier) est à soumettre, dans la période du 15 décembre 2019 au 15 février 2020, à 23 h 59, sur la plateforme e-CAMES (www.cames.online).
Lire la suite...
 

CCI 2020 : modèles du document « Titres et Travaux »

En vue d’accompagner les candidats à confectionner le document « Titres et Travaux », le Secrétariat général du CAMES a établi en conformité avec le Guide d’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs (GEE-CC 2017-2021) dans le cadre des Comités Consultatifs Inter-africains (CCI) deux (2) modèles du document « Titres et Travaux », élaborés de manière inclusive et participative avec les Présidents de CTS.

Ces modèles sont proposés aux candidats, en fonction du grade (MA/MC/MR et PT/DR), à titre exclusivement d’aide pour concevoir leurs dossiers. Ils ne peuvent constituer de ce fait, en aucun cas, une cause d’irrecevabilité, si un candidat estime que selon sa présentation, tous les éléments contenus dans chacun de ces modèles sont pris en compte.

Modèle "Titres et Travaux" pour MA, MC, CR et MR
Modèle "Titres et Travaux" pour PT et DR
 

42e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) : Note d'orientations aux candidats

Le CAMES, en sa qualité d’Institution régionale d’assurance qualité et d’accréditation, se doit de partager tous les conseils qui peuvent contribuer à relever le taux de réussite lors de ses évaluations. C’est pourquoi, en vue d'aider les candidats à mieux élaborer les dossiers CCI 2020, le Secrétaire Général a rédigé une note en vue d’attirer leur attention sur les instructions émanant des travaux de la 41ème session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI).

Recommandations du Secrétaire Général à l'attention des candidats de la 42e session des CCI :

  • le strict respect des orientations et dispositions du Guide d’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs (GEE-CC) pour l’inscription sur les listes d’aptitude du CAMES ;
  • la mise en ligne de la version scannée des photocopies légalisées des diplômes, et non les originaux des diplômes ;
  • la signature scannée et collée dans un document du dossier CCI, au nom de la hiérarchie est considérée comme un faux document ;
  • l’indication de la preuve d’indexation pour chaque article indexé passe par l’insertion dans le document PUBLICATIONS, de la page de garde du journal mentionnant la ou les bases de son indexation et la page de garde de la ou des bases d’indexation, indiquant le journal (numéro d’identification ISSN concordant). Pour chaque article indexé, renseigner la preuve d’indexation sur la plateforme en ligne est une obligation ;
  • les rapports de soutenance, pour être valables, doivent être rédigés sur un papier à en-tête de l’institution de soutenance, datés et signés par les membres du jury. Pour le cas d’une université ne délivrant pas de rapport de soutenance, le candidat n’ayant pas ce document doit apporter la preuve de sa non délivrance, à travers les échanges entretenus avec ladite université sur cette problématique ;
  • la présentation d’un accord signé entre les institutions d’enseignement supérieur et de recherche, y compris celles d’un même pays, pour justifier l’existence d’un partenariat dans le cadre de co-directions, co-tutelles.