Mon université avec moi, partout et à tout moment.

Lundi CAMES No 307

Semaine du 24 févr au 01 mars 2020

Actualités du Secrétariat général

 

Dans ce numéro

  • L’Université Senghor a abrité la réunion extraordinaire du CCG
  • La 3e édition de la RIDEPEC a connu un franc succès
  • Le Recteur de l’Université Senghor fait Officier de l’OIPA/CAMES
  • Le CAMES et le Forum des Universités et Grandes Écoles Professionnelles d’Afrique centrale signent un accord de partenariat
  • CESAG/ le Secrétaire Général du CAMES anime une conférence sur l’Assurance Qualité dans les IESR
  • Appel à candidature du 35e Colloque du Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes (PRED-CAMES
  • Ouverture du 20e Concours d’Agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales
  • Initiative DICAMES : l’élan d’engagement des universités se poursuit
  • Et plein d'opportunités pour nos abonnés.
 

L’Université Senghor a abrité la réunion extraordinaire du CCG

Les 16 et 17 février 2020 s’est tenue à l’Université Senghor, à Alexandrie (Egypte), la réunion extraordinaire du Comité Consultatif Général (CCG), instance académique et scientifique qui regroupe les responsables des Institutions d’enseignement supérieur et de recherche des pays membres du CAMES.

Cette assise s’inscrit dans la préparation de la tenue annuelle des programmes du CAMES, dont particulièrement certains dossiers à soumettre à la 37e session du Conseil des Ministres, prévue à Bangui, en Centrafrique, en juin 2020. Au cours de cette session extraordinaire, il a été examiné, entre autres, les points suivants :

  • les programmes statutaires réalisés ou en préparation ;
  • les projets de textes du CAMES, à caractères académique et scientifique ;
  • la révision du Guide d’évaluation des enseignants chercheurs et chercheurs du CAMES, en prélude à sa version 2022 ;
  • les problématiques en lien avec l’assurance qualité, l’évaluation des formations initiales ou continues délivrées à la carte, la promotion des services à la communauté/société, la certification des compétences et la validation des acquis de l’expérience (VAE).
Lire la suite...
 

La 3e édition de la RIDEPEC a connu un franc succès

La 3e édition de la Rencontre Internationale des Dirigeants d’Entreprises et des Patronats de l’Espace CAMES (RIDEPEC) s’est tenue les 17 et 18 février 2020 à l’Université Senghor à Alexandrie (Égypte), en marge de la réunion extraordinaire du CCG, sous le thème « Responsabilité sociale des entreprises et des IESR dans l’espace CAMES : quel cadre commun d’initiatives et d’actions, pour contribuer au développement durable de nos États, en matière d’emploi et de création de richesses ? »

Une cinquantaine de participants ont pris part à cette rencontre, dont l’objectif principal visait la relance du débat entre le CAMES, les représentants des institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR) regroupés au sein du CCG, les dirigeants d’entreprises de son espace ainsi que les organismes internationaux tiers, parties prenantes à la problématique de l’emploi, pour trouver une stratégie durable d’une coopération pertinente et performante entre ces acteurs.

A l’issue de la rencontre, de fortes résolutions ont été prises par les participants, notamment dans l’immédiat : la mise en place d’une Cellule de Liaison « IESR — Entreprises – CAMES ». Cette cellule regroupera le CAMES, les responsables des IESR en charge de l’Insertion professionnelle et des relations avec les Entreprises, les chargés de communication ainsi que des représentants des services RH des entreprises.

Lire la suite...
 

Le Recteur de l’Université Senghor fait Officier de l’OIPA/CAMES

Le Recteur de l’Université Senghor, Pr Thierry VERDEL, a été reçu le mardi 18 février 2020 dans l’Ordre International des Palmes Académiques (OIPA) du CAMES, au grade d’Officier.

En son honneur, à l’issue des travaux du CCG et de la 3e RIDEPEC, le Conseil de l’OIPA/CAMES a organisé à Alexandrie une réception réunissant plusieurs personnalités du monde universitaire et des nombreux autres invités.

Cette distinction constitue un témoignage de gratitude du CAMES au regard de la carrière du récipiendaire, en lien avec l’Afrique en général et les États membres du CAMES en particulier.

Lire la suite...
 

Le CAMES et le FUGEPAC signent un accord de partenariat

Le Secrétaire Général du CAMES, Pr Bertrand MBATCHI et le Président du Comité Exécutif du Forum des Universités et Grandes Écoles Professionnelles d’Afrique centrale (FUGEPAC), Monsieur Armand Claude ABANDA, entourés des collaborateurs, ont signé ce samedi 22 février 2020, au siège du CAMES, un protocole d’accord de partenariat stratégique.

« Le FUGEPAC a pour mission principale la mutualisation des potentialités des Universités et Grandes Écoles Professionnelles d’Afrique centrale, en termes de production de valeurs technologiques et économiques, au profit de notre jeunesse intellectuelle et la consolidation de cet objectif au niveau africain. Pour la réalisation de cet objectif, le CAMES est un levier incontournable pour l’accompagnement scientifique de ce projet » a confié le président du Comité Exécutif du FUGEPAC.

Pour le Secrétaire Général du CAMES « Ayant la vision commune de renforcer la compétitivité des IESR, ce partenariat est l’opportunité de mettre ensemble nos politiques sur des aspects qui intéressent le CAMES, le FUGEPAC et la CEMAC, en vue d’œuvrer à la transformation de l’espace CEMAC et le rendre beaucoup plus réactif en matière d’assurance qualité, du numérique et de synergie pour aller plus loin ».

Lire la suite...
 

CESAGle Secrétaire Général du CAMES anime une conférence sur l’Assurance Qualité dans les IESR

Dans la dynamique de contribuer à une meilleure adhésion, appropriation et implémentation des axes du plan stratégique de développement du CAMES (PSDC), dans les Etats membres, le Secrétaire Général, Pr Bertrand MBATCHI, a animé le mardi 11 février 2020 à 15H00, au CESAG une Conférence sur le thème de « ASSURANCE QUALITÉ DANS LES IESR DE L’ESPACE CAMES : cadre, exigences et opportunités ». Cela à l’attention des responsables d’établissement d’Enseignement supérieur et de Recherche publics et privés.

A l’entame de son exposé, le Secrétaire Général a présenté le Plan Stratégique de développement du CAMES qui place l’assurance qualité au cœur de la vision du CAMES, avec un agenda couvrant les horizons 2015-2019 puis 2020-2022, à travers le Programme assurance qualité du CAMES (PAQ-CAMES).

Il a par la suite rappelé l’État des lieux de l’implémentation de l’AQ dans les IESR, présenté le cadre de mise en place de « L’École qualité du CAMES » qui constitue un outil de développement de la qualité dans les IESR, tout en permettant à l’ensemble des acteurs d’identifier des leviers d’action capables de promouvoir leur développement. Cette école a également permis au CAMES de disposer d’un cadre sous-régional d’assurance qualité, d’élaborer un ensemble de lignes directrices (LD) et de publier des guides et référentiels qualité.

Lire la suite...
 

Hommage au Pr AGBERE Abdou-Rahmane Diparidé

Le mercredi 12 février 2020, la communauté universitaire et scientifique de l’espace CAMES a perdu un de ses experts, Pr AGBERE Abdou-Rahmane Diparidé, Professeur Titulaire de Pédiatrie et doyen honoraire de la faculté des sciences de la santé de l’université de Lomé au Togo de 2016 à 2019.

Le Pr AGBERE Abdou-Rahmane Diparidé a été Membre du Comité Technique Spécialisé Médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales des Comités Consultatifs Interafricains (CCI), charge dont il s’est pratiquement occupé, avant que le souffle vital ne quitte son corps physique ».

« Je m’incline devant la mémoire de cet illustre collègue, Pr AGBERE Abdou-Rahmane Diparidé, homme de sciences, qui a consacré toute sa carrière à la formation de nombreux médecins, pédiatres dans son pays le Togo et au-delà, notamment dans l’espace CAMES. Le CAMES lui reste reconnaissant, au nom des générations actuelles et futures… », Pr Bertrand MBATCHI.

Lire la suite...
 

Appel à candidature du 35e Colloque du Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes (PRED-CAMES)

Le Secrétaire Général du CAMES a procédé, ce vendredi 14 février 2020, au lancement officiel des inscriptions au 35e Colloque du Programme de reconnaissance et d’équivalence des diplômes (PRED), couplé au 14e atelier de formation à l’assurance qualité, prévu du 23 au 27 novembre 2020.

Le PRED est un programme d’évaluation et d’accréditation des formations diplômantes. Il est adossé au programme assurance qualité du CAMES (PAQ-CAMES). À ce titre, il intéresse tous les établissements publics ou privés de l’enseignement supérieur, qui souhaitent faire certifier, par le CAMES, leurs offres de formations, en vue d’en établir la reconnaissance et l’équivalence de leurs diplômes. Le processus de certification passe par une auto-évaluation des établissements candidats ou évaluation interne et une évaluation externe, opérée par le CAMES.

Les informations relatives à la soumission des dossiers et à la participation au programme peuvent être obtenues sur le site web du CAMES à l’adresse :

http://www.lecames.org/documents-pred-du-cames/

À cet effet, pour assurer la mise en adéquation du PRED avec la mission d’agence d’assurance qualité et d’accréditation du CAMES, de même que l’exigence de l’utilisation des nouveaux référentiels dans le processus d’accréditation, les activités ci-après ont été planifiées :

  • la manifestation d’intérêt à matérialiser en renseignant une fiche de candidature à renvoyer au CAMES ;
  • une phase de réalisation de l’auto-évaluation par les institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR) à l’aide notamment de l’outil dédié mis en place par le CAMES et/ou d’un expert ;
  • le dépôt en ligne sur une plateforme dédiée et en version numérique (Clé USB) au Secrétariat Général du CAMES (Ouagadougou, Burkina Faso) des dossiers de demande d’accréditation par les IESR ; le dossier d’accréditation est constitué principalement d’un rapport d’auto-évaluation et des éléments de preuve joints en annexe ;
  • l’instruction du dossier d’auto-évaluation par le Secrétariat Général avec avis de recevabilité ou de demande de complément d’informations en vue de : (i) l’accompagnement des IESR dans le cadre de l’assurance qualité et (ii) la poursuite de la procédure dans le cadre de l’accréditation ;
  • l’instruction du dossier par un expert disciplinaire ;
  • la proposition d’experts-évaluateurs externes aux IESR pour confirmation d’absence de tout conflit de proximité ou d’intérêt ;
  • l’évaluation externe des IESR par les experts désignés par le CAMES ;
  • l’organisation d’une Commission d’accréditation au cours de la 35e session du PRED ;
  • la validation des résultats de la commission d’accréditation par les instances compétentes du CAMES ;
  • l’approbation des résultats par le Conseil des Ministres du CAMES.

Le calendrier prévisionnel du programme s’établit ainsi qu’il suit :

Les institutions candidates sont priées d’envoyer leurs fiches de renseignements au Secrétariat Général du CAMES, au plus tard le lundi 1er juin 2020, aux adresses ci-après : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it..

Faut-il le rappeler, l’accord du PRED adopté, par la session ministérielle du CAMES en 2009, limite la durée de l’accréditation à 5 (cinq) ans. La mise en œuvre du processus de renouvellement a été matérialisée par un arrêté du Secrétaire Général du CAMES pris en 2014. Il est donc demandé aux différents établissements de se mettre en conformité avec les textes en vigueur.

NB : L’acte de candidature se fait pendant la période d’inscription par l’envoi de la fiche de renseignement et des frais d’inscription (liste des programmes soumis à l’accréditation) au plus tard le 1er Juin 2020.

Lire la suite...
 

Ouverture du 20e Concours d’Agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales

Le 20e Concours d’Agrégation de Médecine Humaine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Productions animales se tiendra du 02 au 10 novembre 2020, à Brazzaville au Congo.

En prévision de cet important événement académique, le Secrétaire Général du CAMES a transmis une note aux Recteurs, Présidents d’Universités et Directeurs d’organismes membres, pour demander la communication au CAMES, avant le 1er mars 2020, des informations suivantes :

  • la liste des candidats et leurs spécialités, en mettant en exergue les emails fonctionnels ;
  • la liste des professeurs titulaires susceptibles d’être présidents ou membres de jurys, leurs spécialités et année de titularisation, leurs adresses électroniques et téléphoniques fonctionnelles.

Il a également rappelé que la date limite de transfert des dossiers en ligne est fixée au 31 mai 2020, délai de rigueur.

Aussi, dans le contexte du programme Silhouette du CAMES 100 % numérique, tous les candidats sont-ils invités à soumettre leur dossier en ligne, dans la période du 1er mars au 31 mai 2020, sur le site e-CAMES www.cames.online. En revanche, les dossiers physiques (1 exemplaire) en plus de leur version numérisée (1 clé USB) doivent être présentés à la Commission institutionnelle d’étude de conformité des dossiers, mise en place par chaque université.

Les documents, entrant dans le cadre de la composition des dossiers, peuvent être téléchargés à partir du site web du CAMES, à l’adresse suivante : http://www.lecames.org/documents-concours-dagregation-mpomv/

  • un exemplaire des conditions d’inscription et des critères ;
  • la fiche de renseignements à remplir par les candidats et à joindre au dossier de candidature, au moment du dépôt ;
  • le Code d’éthique et de déontologie dont il faut renvoyer le formulaire d’engagement dûment signé.

En cas de difficultés pour la numérisation et la transmission des dossiers en ligne, les Campus numériques francophones (CNF) de l’AUF peuvent apporter une assistance aux candidats. Deux (2) adresses mail sont créées pour toute assistance technique ou relative aux procédures :

Par ailleurs, conformément aux réflexions relatives à la modernisation des pratiques dudit Concours, notamment en ce qui concerne l’usage optimal du numérique, présentées à la 35e session ordinaire du Conseil des Ministres et à la 41e session des CCI, il est rappelé que pour les 1re et 2e épreuves du Concours, le rétroprojecteur ne sera plus utilisé.

En outre, de manière pilote, la 1re épreuve de la Section Médecine vétérinaire et productions animales se fera à distance.

Lire la suite....
 

Initiative DICAMES : l’élan d’engagement des universités se poursuit

Le Dépôt institutionnel du CAMES (DICAMES) a été initié en 2017 par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), en partenariat avec le Département d’information et de communication de l’Université Laval.

Lire la suite...

CAMESPACE - Actualités de l'espace CAMES

 

Atelier de l’initiative des organismes subventionnaires de la recherche en Afrique subsaharienne

Durant trois jours, les chercheurs, bailleurs de fonds, et décideurs se penchent sur la problématique du financement des projets de recherche en Afrique subsaharienne.

Les discussions vont tourner autour des résultats de la première phase de l’Initiative des conseils subventionnaires scientifiques (IOSRS/SGCI) qui est une initiative multi-partite.

L’occasion sera également saisie pour lancer la seconde phase. Le partenariat public-privé est préconisé pour aider les universités et organismes africains de recherche. L’objectif principal est de renforcer leurs capacités d’actions.

Lire la suite....

OPPORTUNITÉS - Appels à candidatures

 

Lancement du quatrième appel à propositions du Programme de mobilité universitaire Intra-Afrique

L’Union européenne investira 10 millions d’euros de plus dans des projets visant à promouvoir les échanges d’étudiants et de personnel en Afrique dans le cadre du Programme de mobilité universitaire Intra-Afrique. Le quatrième Appel à propositions a été publié le 19 février 2020, la date limite de soumission des demandes de subvention est le 19 mai 2020 2020 à 17 h 00, heure de Bruxelles.

Le nouvel appel à propositions est réservé aux établissements d’enseignement supérieur d’Afrique. L’organisme candidat soumet la demande au nom du partenariat qui doit être composé de minimum 4 et maximum 6 EES d’Afrique (dont le candidat). En outre, un EES de l’UE, titulaire d’une Charte Erasmus pour l’enseignement supérieur, doit être intégré dans le partenariat comme partenaire technique. Le budget de chaque projet sera de 1 à 1.4 millions d’euro.

Lire la suite....
 

Appel à communications / Colloque international « LE FRANC CFA EN MUTATIONS »

Ce colloque, qui se tiendra à Brazzaville les 29 et 30 Mai 2020, s’adresse aux Universitaires, chercheurs, opérateurs économiques, politiques intéressés par le futur de la zone Franc. Les idées attendues doivent sortir des sentiers battus devant contribuer de manière froide, sans passion, aux idées de progrès et de gouvernance pour un meilleur passage du FCFA actuel au futur « Franc africain ».

Les communications peuvent porter sur toutes les thématiques en rapport avec l’instauration d’une monnaie dans la zone BEAC/ CEMAC ou dans un espace plus large.

Soumission des résumés : 10 Avril 2020 au plus tard.

Lire la suite....
 

Appel à candidature de 2020: Bourses de mobilité intra-africaines pour jeunes chercheurs (financée par BMBF et AvH)

Les bourses de mobilité intra-africaines AGNES et AGNES-PAWS permettent aux jeunes doctorants de pays d’Afrique subsaharienne de passer des séjours de recherche d’un à deux mois dans une université/institut de recherche d’un autre pays d’Afrique subsaharienne (ci-après dénommé « établissement d’accueil ») où ils collaboreront avec un chercheur expérimenté (ci-après dénommé « Responsable scientifique direct »). La recherche proposée doit faire partie du travail de recherche doctorale, incluant mais non exclusif, le travail théorique, les essais en laboratoire, la revue de littérature et la rédaction de la thèse ou d’une partie de la thèse. Les jeunes chercheurs, en début de carrière et éligibles doivent prouver la pertinence de leurs travaux au développement de leurs pays d’origine, en Afrique subsaharienne.

L’appel à candidature pour 2020 est maintenant ouvert, et la date limite d’inscription est prévue le 31 mars 2020.

Lire la suite....