Mon université avec moi, partout et à tout moment.

Pour se plier à la coutume des vœux, une tradition cousue de solidarité africaine, la mutuelle des agents du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et de l’ensemble du personnel représentée par Serges ZEBIE et le Prof. Annick TAHIRI ont salué les actions de Mme le Ministre BAKAYOKO-LY Ramata, dont le style managérial et le dynamisme ont su revaloriser l’Enseignement Supérieur en Côte d’Ivoire.
"Vous avez accompagné avec beaucoup de satisfaction des actions qui ont contribué à la consolidation de partenariats et au développement de la coopération. Nous saluons tous ces actes concrets et les réformes déjà entreprises grâce à votre engagement, votre dextérité et votre acharnement au travail’’ a déclaré le Prof Annick TAHIRI. Cependant, elle a déplorée que l'année ait été entachée de quelques grèves d’enseignants et d’étudiants.

En retour, le Prof. BAKAYOKO-LY Ramata a reconnu l’implication active de ses collaborateurs-Présidents d'universités, Directeurs Généraux, etc- dans l’atteinte de ces résultats. Puis, elle a rendu publique la vision les mission et le plan d’action 2018 détaillé du MESRS.
Aussi, a-t’ elle dressé un bilan de l’année 2016-2017; bilan composé de plusieurs actions menées par son département. Entre autres l'élaboration du projet de lois relatives à l'enseignement supérieur, le lancement du fonds dédié à la recherche et à l'innovation (FONARI), l'élaboration de la politique nationale de l'enseignement supérieur et l'ouverture de l'Université Virtuelle de Côte d’Ivoire avec 4 spécialités. Et de préciser avec insistance que l’Université Virtuelle de Côte d’Ivoire a reçu plus de 25% des étudiants orientés dans les universités publiques.

Le Ministre ne compte pas se satisfaire de ce bilan, car pour elle, d’énormes défis restent à relever. Et pour les réaliser, " Il faut la paix afin de pouvoir dévoiler tout notre programme d'actions et changer le visage de l'enseignement supérieur en Côte d'Ivoire" dira-t-elle. Pour terminer cette belle cérémonie riche en couleur, elle a donné de bonnes nouvelles pour son ministère dans le milieu de l’enseignement supérieur.
"Nous allons surtout poursuivre le programme de décentralisation des Universités de Côte d'Ivoire avec les ouvertures des Universités de San Pedro et de Bondoukou" a-t-elle conclu.

Communication UVCI